Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 13 juin 2008 par Autre presse

Les 75 délégations du groupe des 77 qui ont effectué le déplacement de Yamoussoukro ont délibéré hier dans l'après-midi. A l'issue des deux jours d'intenses discussions enrichissantes, deux décisions majeures ont été arrêtées. La plénière a adopté par acclamation la plate forme de développement de Doha, arrêtée au cours du deuxième sommet des chefs d'Etat et de gouvernement qui s'est tenu au Qatar en 2005. Selon le secrétaire exécutif du groupe des 77, M . Mourad Ahmia , cette décision est une avancée majeure dans le renforcement de la coopération sud-sud , en ce sens ce document retrace les axes essentiels de l'action future du groupe des 77 et la Chine. La deuxième principale décision de la douzième réunion du Comité intergouvernemental de Suivi et de Coordination sur la coopération économique entre les pays en développement est la signature du Fonds humanitaire d'urgence qui a été officiellement lancé hier après sa mise en place il y a trois ans au Qatar. Entendant de le rendre effectivement opérationnel , des mesures de suivi , selon M. Ahmia , seront prises avec le Qatar , le principal donateur avec 25 millions de dollars , pour les aspects techniques. La réunion annuelle du Groupe des 77 qui se tiendra en septembre prochain aura également à se prononcer sur les modalités de la mise en ?uvre de cette institution financière. Le secrétaire exécutif du Groupe des 77 espère voir doubler au cours de cette rencontre l'apport initial des 25 millions de dollars. Au nombre des résolutions, plusieurs projets de coopération sud-sud adoptés à Doha ont été passés en revue. Leur mise en ?uvre a été confiée aux Etats qui les ont initiés. Ces projets qui ont pour objectif de renforcer la coopération entre les pays du sud concernent surtout la santé, la science et la technologie. La plénière a aussi fait des recommandations aux Etats membres en vue d'explorer les voies et moyens susceptibles de favoriser le renforcement la coopération entre les pays en voie de développement. Des propositions sur la crise alimentaire et d'autre initiatives ont retenu l'attention des différentes délégations ; Au nombre de ces propositions, figure en bonne position la création d'un fonds régional d'investissement proposé par le président Laurent Gbagbo. Sur cette question, la douzième réunion du Comité intergouvernemental des 77 laisse le soin à la prochaine réunion des chefs d'Etat à New York de se prononcer sur les aspects techniques de sa mise en ?uvre. Concernant le Fonds de stabilisation des produits alimentaires afin d'aider les à faire face à la crise alimentaire mondiale, la plénière a décidé de la mise sur pied d'un groupe d'experts. Ce groupe d'experts se réunira ici en Côte d'ivoire avant la fin d'année. La cérémonie de clôture de la douzième réunion du Comité intergouvernemental du Groupe des 77 est prévue aujourd'hui matin à 11 heures.

Jean-Jacques Horo
(envoyé spécial à Yamoussoukro)


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur