Identifie Toi     Inscris Toi

samedi 20 juin 2009 par Le Patriote

C'est désormais une tradition vieille de 17 années en Côte d'Ivoire. Célébrée le 21 juin de chaque année, dans près de 340 villes à travers le monde, la fête de la musique se décline cette année en des spectacles éclatés et gratuits à travers différentes communes et banlieues d'Abidjan. Notamment, Grand Bassam, Bingerville, Treichville (Palais de la Culture), Yopougon (Complexe sportif) Selon le Secrétaire général de la coordination nationale de la célébration de la fête de la musiqué Alexandre Assé, un parterre d'artistes confirmés et en herbe arpenteront les différentes scènes et plateaux à travers la ville d'Abidjan et ses environs. Pêle-mêle on peut citer, Kadjeem, Gadji Céli, Ismaël Isaac, DJ Arafat, Savane Allah Tous les rythmes musicaux seront dépouillés, slam, rap, ragga, techno-électro, reggae, jazz et ensuite la fête s'invitera cette année dans une pouponnière. Une façon de partager la douleur des enfants déshérités, a indiqué M. Assé que nous avons reçu dans les locaux de votre quotidien préféré sis à Biétry rue du Canal. Cette année, c'est donc une très belle affiche qui va conférer à la musique toute sa dimension d'adoucissement des m?urs au diapason d'une paix recouvrée avec les prochaines élections qui s'annoncent imminentes. Retenons que cette fête qui suscite des passions a été officiellement célébrée pour la première fois, le 21 juin 1982, sous Jack Lang alors ministre de la culture dans le gouvernement français.

Moussa Kéita


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur